Ballade à Porquerolles

Je marche pas mal en ce moment.

Ca me galbe le cuisseau et d’une et de deux, ça te façonne le neurone.

Parce que pendant que tu marches, tu as le temps de réfléchir, admirer, regarder, méditer, te concentrer mais pas uniquement sur ton effort comme dans le running. Tu peux te concentrer alternativement sur ton lac intérieur, le paysage, les gens autour de toi ou tout en même temps si tu es une femme.

Les hommes, on sait, c’est une seule concentration à la fois.

Avant la petite ceinture, dimanche dernier il y a eu une semaine de vacances dans la Presqu’ile de Giens, dans une résidence Pierre et Vacances, La Pinède,  parfaite pour  la tranquillité. Des appartements, une piscine au milieu d’une pinède et un accès direct à la plage et…. c’est tout.

Je te la recommande d’ailleurs. Tranquillité (surtout hors saison), bon accueil, confort simple mais largement suffisant et très bonne situation. Hyères à 15 minutes, le village de Giens à 15 minutes à pieds. Si tu aimes un peu plus d’animation, il y a un village club Pierre et Vacances à côté qui offre, lui, des animations.

Et c’est déjà pas mal pour un séjour dédié au farniente après des vacances en juin assez actives et un été plutôt chargé.

Farniente donc, c’est à dire pas grand chose, à part marcher le long de la mer, buller à la piscine avec un bouquin avec le luxe suprême de l’avoir pour soi, cette piscine (chauffée en plus, donc très agréable) dans la tranche 12 h -14 h, pour peu qu’on vive en décalé, la clientèle présente à cette période constituée principalement de retraités et de couples avec jeunes enfants pas scolarisés ayant des heures de repas fixes.

Seule vraie activité de la semaine à part des allers-retours au village de Giens et quelques marches aquatiques, donc, une journée à Porquerolles. La résidence propose une navette en bateau à moteur partant directement de la plage, c’est super-facile…. Pour peu que tu te mouilles un peu les gambettes, car il faut aller chercher le bateau en mer, il n’y a pas de ponton…

Passé ce petit inconvénient, 15 minutes de traversée et arrivée sur l’Ile. Et franchement ? Coup de coeur.

Une nature préservée, pas de voitures, tu circules à pieds ou en vélo, et si tu te donnes la peine de t’éloigner un peu de la plage d’argent, la plus proche du débarcadère et la plus fréquentée, tu as watmille petites criques avec… personne où tu as l’impression d’être au bout de l’univers.

Le temps prévu sur place entre l’aller et le retour en bateau m’a permis de faire la promenade côtière aller et retour d’un bout de Porquerolles à l’autre ce qui fait environ 8 kms du débarcadère à la pointe des Langoustiers. Malheureusement pour moi, mon cerveau malade, délatéralisé et asynchrone m’empêche de tenir sur un vélo sans finir par terre au bout d’un mètre. Je suis donc condamnée à être piétonne, donc limitée question distance.

Tu peux aussi faire la balade via l’intérieur de l’ile à travers la forêt de pins et par des petits chemins de randonnées si tu es bon marcheur.

Hors saison c’était parfait, un peu de monde, juste ce qu’il faut et une tranquillité totale.

En saison, à mon humble avis, le mieux est d’arriver quand tout le monde part vers la fin d’après-midi, de te promener jusqu’à la tombée de la nuit, de prendre une nuit sur place (il y a quelques hôtels au village), de te balader le matin tôt avant que la foule arrive vers 10 h et de repartir à ce moment là, à moins d’aimer marcher ou faire du vélo en peloton serré.

Une bien jolie journée en tous cas, coupée par un stop déjeuner dans un restaurant assez classe au bout de l’Ile, le Mas des Langoustiers, où j’ai débarqué en short en jean déchiré et baskets.

J’adore débarquer dans les restaus classes en tenue destroy et me faire servir par un maître d’hôtel imperturbable c’est mon côté punk.

Quelques photos ?

Allez.

IMG_5270

La résidence La Pinède porte bien son nom….

IMG_5272

La piscine à mon usage (quasi) unique

IMG_5288

Ma tenue officielle de vacances, validée par le syndicat national de la haute couture

IMG_5304

Les couleurs du village de Giens

DSC01992

La plage vue d’en haut…

IMG_5367

L’arrivée à Porquerolles

DSC01995

La plage d’Argent, tôt le matin (pas besoin d’aller à l’Ile Maurice, en fait)

DSC01998

DSC02000

La couleur de l’eau…..

DSC02002

Une crique, un bateau

DSC02006

Seule au monde

DSC02010

La pointe des Langoustiers

DSC02015

Et son fortin

DSC02022

La plage des Langoustiers

DSC02023

DSC02024

IMG_5377

L’hôtel-restaurant du Mas des Langoustiers

DSC02028

Les vignes de Porquerolles

IMG_5388

Un dernier coucher de soleil Hollywoodien avant de repartir du sud….

 

 

 

2 thoughts on “Ballade à Porquerolles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *